Le liseur sur son fauteuil

Je souhaiterais vous parler aujourd’hui de la belle rencontre que j’ai faite alors que je me promenais à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Je viens de découvrir cette jolie ville que je ne connaissais pas du tout. D’ailleurs, tout le long de ma visite, je ne cessais de me répéter , de me promettre de visiter le département du 78, les yvelines, qui recèlent surement de fabuleux trésors cachés, et qui ne demandent qu’à être découverts.

Aujourd’hui, j’en ai trouvé un, d’une manière totalement inattendue. Il m’est apparue comme une étoile qui brille subitement dans le ciel. Magique! Aussi magique que la découverte d’un lieu nouveau. On ne demande qu’à ressentir son âme, de s’en imprégner et surtout de s’en inspirer. Moi, je m’en inspire pour écrire…

J’ai donc marché le long des ruelles marchandes de Saint Quentin. Elles m’on rappelée l’Allemagne que je connais si bien. Là-bas, les centre-villes sont constituées de rues piétonnes bordées de magasins. Ici, tout est très souvent concentré dans des centres commerciaux, ces grands complexes fermés et étouffants, presque asphyxiants.

À Saint-Quentin-en-Yvelines, c’est le plein air!

J’ai marché longtemps. Je me serais bien assise autour d’un thé bien chaud, un bon livre à la main. Mais au détour d’une ruelle, j’ai vu qu’un homme avait eu la même idée que moi. Un copieur tout simplement!

Il etait assis sur un fauteuil qui semblait bien moelleux. Il lisait tranquillement, l’air serein. À côté de lui, se trouvaient des livres en désordre. Et un peu plus loin, sur le même fauteuil, un chien qui se reposait.

Je me suis approchée, curieuse de connaître l’objet de sa concentration. Mais imperturbable, l’homme n’a pas levé les yeux de son livre! Je n’ai d’ailleurs pas pu en lire le titre.

Alors je l’ai photographié à loisir. Je ne m’en suis pas privée. Il m’avait bien copié, lui!

Finalement, c’est une petite fille que je connais bien qui a souhaité accompagner le monsieur dans sa lecture. Mais aucune réaction de sa part non plus. Il continuait à lire sans même un sourire pour elle qui lisait à côté de lui.

Finalement, J’ai décidé de laisser le liseur à ses rêves et moi, j’ai continué mes visites.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Coucou ma chère Venessa 💖. Elle est bien jolie cette ville… Toutes ces ruelles avec leurs commerces…
    Alors comme ça le liseur t’a copié et même ignoré ! Hi hi… Tanpis pour lui, il ne sait pas qu’il a perdu une conversation qui aurait été des plus animée avec une auteure de talent…
    Merci pour ce partage lumineux tout comme toi. Gros bisous. Passe un bon dimanche 💕💋💋

    Aimé par 1 personne

    1. venessayatch dit :

      Merci Cécile, et oui, ce mystérieux liseur m’a ignoréeMais il est tout pardonné, l’histoire qu’il lisait devait tout simplement être magnifique pour être aussi serein!!! Je te souhaite de passer un belle semaine ma Cécile. je retrouve ce soir les péripéties de Mlle Gazelle sur ton blog 🙂 Gros bisous

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s