Chroniques

je suis heureuse de  partager avec vous  les chroniques de j’avais hâte de rouler vers le bonheur et de vous en faire lire quelques extraits. je remercie infiniment leurs auteures qui contribuent à mettre ces personnages si particuliers en lumière.

La première est écrite par Aurélie du blog Des livres et moi.  Voici un extrait de sa chronique et vous pouvez lire son intégralité en cliquant ici:

« …Recevant ce livre sous forme numérique, je finissais par trouver le temps de me plonger dans sa lecture, ne connaissant toujours que le titre et non l’objet… Quelle belle idée j’ai eu, quelle belle idée…

…Mais comment vous faire une chronique qui, jamais ô grand jamais, ne saura retranscrire les sentiments qui m’ont traversée tout au long du roman sans dévoiler cette magie qui transcende chacun des mots qui le compose ? Peine perdue, cela va sans dire, mais je vais tâcher de faire au mieux… »

La deuxième est écrite par Clarisse du blog www.lesdelicesdeframboise.com

« …Je n’ai pas l’habitude de me tourner vers des romans auto-édités comme cela, 

et c’est une erreur car celui de Venessa est une agréable surprise et je dirais même que c’est la première fois que je lis un livre comme celui-là… »

L’intégralité ici

Avant cela, Jack avait déjà eu le privilège d’être chroniqué par Patricia du blog

Chroniques Sans Histoire:

« …Ce roman, c’est l’histoire de Jack, et à travers lui, l’histoire d’une jeune

maman. Jack, le personnage principal est… très particulier !! Cela m’a

beaucoup amusé de découvrir ce Jack ! C’est un point de vue tellement

inattendu que nous lisons ce roman d’une traite !… »

L’intégralité ici .

Et enfin, la toute première chronique a été écrite par  Mademoiselle Kah du blog My Bantu Diary. Je vous en présente un extrait et vous pourrez lire l’intégralité de la chronique ici

« …L’auteur fait ici un beau témoignage de la vie que nous prenons trop souvent pour acquise :

Celle d’un monde enchanté qui ne croit qu’au meilleur, celle que l’on partage

en couple faisant fi des aigreurs qu’elle porte, celle que l’on construit dans la

maternité avec l’ambition de ne faire aucune erreur ou, encore, celle que l’on

expérimente dans l’adversité et qui malmène notre cœur… »

L’histoire de jack est toujours disponible sur Amazon ici en format numérique et en format papier. Il y a même la possibilité  d’y lire un extrait!!!

 

Je vous souhaite une agréable soirée et un bon week-end.