Nous y sommes presque

Il s’est passé une période un peu difficile pour moi dont je reparlerai. J’avais toujours entendu parler du syndrome de la page blanche, sans l’avoir jamais vécu. Je peux maintenant dire qu’il s’agit d’un moment de blocage (plus ou moins persistant) où rien ne sort, aucune histoire, aucun mot. Et le pire, c’est que pendant cette période que je n’ai pas bien vécue, j’ai questionné ce que je ressens vis à vis de ce que j’ai toujours considéré comme une passion: l’écriture.

Cette tempête est heureusement passée. je retrouve de nouveau l’envie d’entrer en communion avec des personnages et de partager ce qu’il en ressort avec vous.

La bonne nouvelle, c’est que la petite Khadi revient. Haneek.s et moi, travaillons sur ce livre depuis plus d’un an. Nous nous sommes peu vues .Nous avons échangé par mail et skype. Les multiples confinements n’ont pas aidé. et ma période difficile aussi.

Mais Samedi dernier, nous avons fait une séance de travail autour de ce troisième livre. Et tout est presque prêt. Nous nous sommes rappelées de nos rencontres pour j’ai mal à mes cheveux! et rêve plus haut que la tour Eiffel! Nous avons repensé à notre entrain, notre enthousiasme et à tout ce qui a suivi….

La couverture, les illustrations sont en place, Les arrières-plans aussi.Nous avons discuté de détails techniques.Nous nous sommes émerveillées devant les images et le texte et nous nous sommes dit que nous avions fait du bon travail.

La couverture est superbe.Le théme est plus que d’actualité. Et khadi a pris de l’assurance.

Lorsque je reverrai Haneek.s à la fin du mois, la maquette sera prête et nous pourrons enfin envoyer tout chez l’imprimeur.

J’ai passé un long moment, où je me suis remise en question. Je me suis demandé si j’arriverai de nouveau à écrire. J’ai cherché l’envie, et j’ai été triste de ne pas la trouver.Mais ces moments m’ont finalement été neccessaires pour bien apprécier ma créativité, mes personnages et toutes ces belles rencontres qui en découlent.

Laisser un commentaire